Publié le

Comment créer un potager sur son balcon ?

Quand on habite en ville et en appartement, la nature semble parfois faire partie d’un autre univers.

Pourtant, il est encore possible d’apporter un petit coin de verdure en créant un petit potager sur son balcon.

On vous explique comment faire pousser quelques plantes en milieu urbain sans avoir un mètre carré de jardin, mais uniquement un balcon.

1- Choisir ses plantes pour son balcon

La première chose est de connaitre l’orientation de votre balcon. En effet, on ne plantera pas les mêmes végétaux sur un balcon orienté plein sud et un autre avec une part d’ombre horaire importante.
Le mieux est que vos légumes et aromates soient plantés au sud, sud-ouest ou sud-est. Mais pas de panique, de nombreuses plantes se contentent aussi de 3 ou 4 heures de soleil par jour.

• Pour un balcon ensoleillé : tomates cerise, basilique, estragon, thym, citronnier nain, capucines, bourrache, soucis…

• Pour un balcon avec 3/4 heures de soleil : courgette, navet, radis, carotte, salade

• Palcon plein nord : persil, épinard, mélisse, cerfeuil, oseille, menthe, ciboulette…

Les végétaux sont à planter avec l’arrivée du printemps. Vous pouvez anticiper la plantation en utilisant une serre dès les mois de février et mars pour préparer vos semis.

2- Le choix des bacs, pots et substrat

L’idéal est de privilégier les grands pots (minimum 10 litres) ayant une bonne profondeur afin de laisser les racines poussées en profondeur.

En revanche, les laitues seront heureuses dans une jardinière de balcon. Dans tous les cas, vous veillerez à ce que les pots ou bacs soient percés au niveau du fond. Sinon, les racines pourrissent et la plante en souffre.

Une autre alternative est de choisir un grand bac carré avec 20/30 cm de profondeur. Vous divisez le bac en carrés de 25 cm de côté et plantez un type de plante par espace. Ce système est très intéressant pour optimiser la surface de culture mais également pour procéder à une rotation des cultures.

Nous vous conseillons d’acheter un terreau enrichi en engrais organiques mélangé à des billes d’argile
Le petit plus : mélangez votre compost au terreau pour booster vos cultures !

3- Utiliser les murs du balcon

En utilisant les murs du balcon, vous optimisez la surface de culture pour votre balcon. Les tomates-cerises et les fraisiers forment un habillage végétal esthétique sur les murs, encore plus quand ces derniers sont gris et monotones.

4- L’arrosage et le paillage pour avoir une bonne récolte

Assurez-vous que le substrat dans le pot ou le bac soit toujours humide. L’idéal est de procéder à un arrosage manuel de petite quantité mais régulièrement. Eviter d’arroser copieusement quand vous y penser ou quand la terre vous parait sèche, les plantes auront du mal à s’y adapter.

Préférez l’utilisation d’un paillage organique de type mulch coco ou bois broyé. Cela limitera l’apparition des mauvaises herbes et gardera plus de fraicheur dans le pot. En plus, après décomposition, le paillage enrichira le sol !

Gardez chez vous un petit endroit de nature et découvrez les joies des fruits et les légumes cultivés maison !
Vous trouverez sûrement leur goût meilleur que ceux du supermarché !
Au boulot ! les tomates cerises n’arriveront pas toutes seules à l’apéro !