Publié le Un commentaire

Les engrais verts

Une parcelle de votre terrain est vide ou en repos, pourquoi ne pas l’optimiser en cultivant des engrais verts ?
Le principe : faire pousser des plantes qui seront par la suite enfouies dans le sol dans le but de l’enrichir, et qui se substitueront à de l’engrais chimique

Les plantes à engrais vert, une fois récoltées, apportent les nutriments dont votre sol à besoin. Mais leurs bienfaits agissent bien avant !

Pendant leur croissance, leur système racinaire améliorent l’aération et le drainage du sol mais piègent également les nitrates (potassium, phosphore) pour les redistribuer aux prochaines cultures. Leurs feuilles absorbent l’azote de l’air et le fixe dans le sol.

Très bons couvre-sol, elles protègeront l’érosion tout en limitant l’apparition de mauvaises herbes. Les différents plants peuvent de se mélanger afin d’offrir de la biodiversité.

Parmis les plantes à utiliser :

⋅ Le lupin, synthétiseur d’azote, il le recycle dans la terre et limite l’apport d’engrais
⋅ Le sarrasin, qui couvre la terre et empêche l’apparition des indésirables, bon apports en carbone
⋅ La luzerne, pour les terres trop argileuses et peu humifères
⋅ Le seigle, qui permet d’éliminer le chiendent
⋅ La phacélie aux jolies fleurs mauves, idéale pour décompacter les sols et stopper les mauvaises herbes
⋅ Le colza, pour améliorer l’aération et le drainage du sol
⋅ La moutarde, qui désinfecte le sol
⋅ Les feuilles mortes, ramassées à l’automne sont aussi une alternative

Comment faire ?

Les semis se font à différentes périodes de l’année, selon votre choix de plantes et de sol. On retrouve la moutarde, le sarrasin et la phacélie au printemps tandis que le seigle associé à la vesce d’hiver se sèment plutôt à l’automne.

Pour les semis, il suffit de les faire à la volée sur un sol défriché et légèrement ameubli. On nivelle avec un râteau et à moins que vous soyez pressés, pas besoin d’arroser.

Pour la récolte, à faire à avant la montée en graine, plusieurs solutions :

⋅ fauchage et mise au compost, la prochaine culture peut être plantée immédiatement
⋅ broyage à la tondeuse puis incorporation en surface sous forme de paillage, la prochaine culture pourra être mise en place 2 à 3 semaines plus tard
⋅ fauchage et pose d’une couche de paillis pour le faire “fondre” pendant au moins deux mois.

Les engrais bio sont une véritable alternative bio aux engrais classiques. Faciles à cultiver et aux multiples bienfaits, il ne faut cependant pas oublier qu’ils prennent beaucoup de place, puisent dans les réserves du sol et consomment, dans le cas des engrais d’été, beaucoup d’eau.

Une réflexion au sujet de « Les engrais verts »

  1. […] ⋅ Les engrais verts, à retrouver dans cet article. […]

Les commentaires sont fermés.